© 2015 par Tommprod

Cycle de conférences données dans les locaux de la Faculté de Droit

35, Avenue Alphonse Daudet 83000 TOULON

La fragilité de notre temps ne nous a pas laissés sans voix durant le cycle 2018/2019. Nous avons donné la parole à celles et à ceux que nous pourrions appeler des « avertisseurs d'incendie ».

L'objet du programme 2019/2020 sera de penser comment, de nos fragilités, nous pourrions faire une force, la force d'agir .

A toute action, il faut des préalables : échapper au gel de notre sensibilité, à notre paresse parfois ou au sentiment d'impuissance, au pouvoir accablant du bavardage et des idées reçues, au brouillage entre vérité et mensonge, aux langues totalisantes qui n'éveillent plus rien en nous.

L'Histoire et notre histoire personnelle nous ont appris qu'il y a un temps pour l'action. Le premier acte, l'acte fondateur de toute action est de mettre le monde en mots, d'en faire un récit qui ne s'arrête ni dans le temps ni dans l'espace . Le monde peut devenir ainsi une expérience partagée, une réalité enfin visible. Chacun peut apparaître et notre cerveau, aujourd'hui, plein à craquer de machines et de béquilles respirera et retrouvera sa fonction première qui est de penser par soi-même ( mais pas sans les autres!) et d'inventer des modes d'action sur un monde dans lequel persistent et signent la guerre, l'injustice, l'exploitation de l'homme par l'homme, la mise en danger de la planète.


Programme 2019/2020

 

" Ce à quoi nous tenons vraiment"

 

 

 

 

 

Honoré Daumier

Prochaine Conférence:

Lundi 18 novembre 18h30 amphi 300

Veronique Nahoum-Grappe

"Regard d'une antropolgue sur les violences faites aux femmes"

Véronique Grappe-Nahoum est une anthropologue française.

Elle s'est d'abord lancée dans des études de lettres et de philosophie. C'est grâce à deux rencontres décisives qu'elle va s'intéresser à l'anthropologie : celle de l'historien Emmanuel Le Roy Ladurie et celle de l'anthropologue Françoise Héritier. Elle est chercheuse à l'EHESS, au Centre Edgar-Morin. Parallèlement, elle a assuré une chronique quotidienne dans les Matins de France Culture de septembre 2002 à mai 2004.

Lundi 2 décembre 18h30 amphi 300

Nathalie Piegay-Gros

"Idiotie et création"

Nathalie Piegay est une écrivaine et critique littéraire française, née le 12 novembre 1965 à Lyon.

Elle a été élève de l'École Normale Supérieure

Agrégée de lettres modernes, elle est l'auteur d'une thèse soutenue en 1995, Enjeux de la citation dans le roman : œuvres d'Aragon

Jeudi 19 décembre 18h30 amphi 300

Boris Cyrulnik

"Je ne suis plus seul au monde. Je vais vous dire pourquoi"

Boris Cyrulnik, né le 26 juillet 1937 à Bordeaux, est un neuro-psychiatre français.

Ancien animateur d'un groupe de recherche en éthologie clinique au centre hospitalier intercommunal de Toulon-La Seyne-sur-Mer et directeur d'enseignement du diplôme universitaire (DU) « Clinique de l'attachement et des systèmes familiaux » à l'université du Sud-Toulon-Var, Boris Cyrulnik est surtout connu pour avoir vulgarisé le concept de « résilience » (renaître de sa souffrance) qu'il a tiré des écrits de John Bowlby. À la suite de ce dernier, Boris Cyrulnik voit d'abord l'éthologie comme « un carrefour de disciplines ».

Il est membre du comité d'honneur de l'Association pour le droit de mourir dans la dignité (ADMD). Boris Cyrulnik est également un homme engagé pour la protection de la nature et des animaux. Il est un ami fidèle de Jane Goodall et membre de l'Institut Jane Goodall France .

Lundi 6 janvier 18h30 amphi 300

Didier Fassin

"La question punitive, un impensé contemporain"

Didier Fassin, né le 30 août 1955, est un anthropologue, sociologue et médecin français. Il est professeur de sciences sociales à l'Institute for Advanced Study de Princeton et directeur d’études à l'École des hautes études en sciences sociales. Ses recherches ont d’abord porté sur les questions de santé puis se sont orientées vers les enjeux politiques et moraux des sociétés contemporaines. Il est le frère d'Éric Fassin

Lundi 20 janvier 18h30 amphi 300

Romain Badouard

"Les fake news menacent-elles le débat public?"

Romain Badouard est maître de conférences en sciences de l’information et de la communication à l’Université Paris II Panthéon-Assas, chercheur au Centre d’Analyse et de Recherche Interdisciplinaires sur les Médias (CARISM) et enseignant à l’Institut Français de Presse. Ses recherches portent principalement sur les mouvements d’opinion et la participation politique en ligne. Il s’intéresse également aux enjeux de gouvernance et de régulation d’internet. Il a publié en 2017 Le désenchantement de l’internet.

Désinformation, rumeur, popagande aux éditions FYP.

Lundi 27 janvier 2020 amphi 300

Josef Schovanec

"Nous sommes tous à l'ouest"

Josef Schovanec, né le 2 décembre 1981, de parents tchèques, à Charenton-le-Pont, est un philosophe, écrivain français et voyageur autiste, militant pour la dignité des personnes autistes.

Après une scolarité difficile, il obtient une maîtrise à Sciences Po Paris, puis un doctorat en philosophie et sciences sociales à l'EHESS. Il est hyperpolyglotte, puisqu'il parle plus de sept langues dont le persan, l'hébreu et l'amharique.

Lundi 2 mars amphi 300

Ph. Pedrot - JC. Valmalette

"Prendre au sérieux la notion d'espace et de temps"

 Philippe  Pedrot Professeur de droit privé membre du CERC, il est aussi chercheur associé UMR droit comparé 8103, Paris 1 Sorbonne (CRDST).

Maîtrise en Droit -Juin 1977. U.E.R. Droit Nice Doctorat d’Etat en Droit. Thèse soutenue le 3 juillet 1985 sur «L’intervention judiciaire dans la protection de la personne de l’enfant en droit civil français». (Directeur: M. Jean Deprez), Université de Nice

​Jean-Christophe Valmalette : professeur des universités à l'université du Sud Toulon Var. Auteur en collaboration avec Eric Fiat d'un ouvrage collectif : "Le devenir de l'intériorité à l'heure des nouvelles technologies . Ed Le bord de l'eau en 2018

Lundi 10 février amphi 300

Bertrand Badie

"Le retour des populismes"

Lundi 6 avril amphi 300

Sophie Boisseau du Rocher

Emmanuel Dubois de Prisque

"La chine et (est) le monde."

​Sophie Boisseau du Rocher, docteur en sciences politiques (Sciences Po, Paris, 1996), travaille sur les questions politiques et géostratégiques en Asie du Sud-Est. Après s’être intéressée à l’ASEAN et la construction régionale, elle poursuit ses travaux sur les relations Chine / Asie du Sud-Est (ASEAN) et leur impact sur les équilibres globaux.

​Emmanuel Dubois de Prisque est diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Tours et titulaire d’un DEA d’Histoire de la Philosophie de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Il a été traducteur et journaliste (rédacteur en chef du magazine Asian Affairs basé à Hong Kong). Il est consultant indépendant depuis 2006 et membre du groupe de réflexion Asie21-Futuribles depuis 2010. Entre 2014 et 2016, il a été chercheur invité à l’Institut de Relations Internationales de l’Université Nationale de Chengchi, à Taipei (Taïwan). Depuis mars 2017, il est corédacteur en chef de la revue Mondes chinois. Nouvelle Asie. Il contribue régulièrement au magazine Causeur.

fac toulon1_edited